La firme canadienne Research In Motion, fondateur des Smartphones BlackBerry n’a connu que des malheurs depuis la démission de ses deux PDG, Mike Lazaridis et Jim Balsillie. Depuis plus de deux ans, la firme n’arrive plus à se mettre en lice contre ses concurrents directs (Nokia, Samsung, Apple etc…).

Blackberry est connu pour ses modèles très professionnels et très facile d’utilisations, qui ont eu bien sûr, leurs heures de gloire. Mais désormais, les Smartphones qui proposent des applications plus attractifs sont plus recherchés sur le marché de la téléphonie.

Ainsi, les consommateurs sont plus tentés par l’iPhone ou encore un modèle de chez Samsung ou chez HTC (avec Android) au lieu d’opter pour un modèle Blackberry et donc cela se voit par la baisse du chiffre d’affaire depuis plus d’un an de la firme canadienne.

Pourtant Blackberry a essayé de suivre le mouvement en créant des produits embarquant un écran tactile et une interface qui se rapproche d’un Smartphone Android, mais sans grand succès. Le nouveau PDG de RIM, Thorsten Heins promet d’améliorer ses produits et son système d’exploitation, histoire de remettre la firme sur les rails. Le Mobile World Congress qui va se dérouler prochainement à Barcelone est l’occasion idéale pour Blackberry de reconquérir ses adeptes. Le tout est de savoir s’ils vont y arriver.

blackberry